août 18, 2016

Qui sommes-nous ?

Aplomb-International est un pôle de défense multi-compétences.

Il est composé de :

⟩ Aplomb International SAS

⟩ L’association APLOMB à Laval : www.aplombfrance.fr

⟩ Le cabinet de Maître Katia DEBAY, du barreau de Versailles : www.katia-debay.fr/

Le Cabinet FACE-KAPPER LTD (Financial Analysis Consumerism Expert) mène des études techniques et financières sur le fonctionnement des comptes bancaires.

Ces études intéressent les particuliers, entreprises, commerçants, artisans et industriels en litige avec leur banque.

Elles fournissent aux plaignants et à leurs avocats, une reconstitution complète de la relation bancaire en apportant les démonstrations et les preuves habituellement demandées par les tribunaux.

Sont visés plus particulièrement les commissions d’intervention qui grèvent lourdement les budgets en alourdissant le coût total des découverts.

Les montants en litige sont souvent supérieurs à 3.000€ pour les particuliers et plus de 10.000€ pour les entreprises.

Pour tous renseignements, n’hésitez pas à nous contacter pour nous exposez vos préoccupations à ce sujet.

Gérard Faure-Kapper

gerard faureGérard Faure dit Gérard Faure-Kapper

Cadre bancaire retraité de la banque.
Consultant financier spécialisé
Analyste expert dans la reconstitution des relations bancaires.
Spécialiste des calculs du coût des services bancaires

 Auteur de plus de 1.500 articles sur le sujet bancaire diffusés sur internet, consultés près de 3 millions de fois. (http://antibanque.blogspot.co.uk/ )Consultant ou intervenant notamment sur Canal+, France 2, France 3, M6, France info, le magazine Nexus, Ouest France (détail sur www.aplombfrance / onglet médias.)

Co-animateur de 15 émissions radio sur Vivre FM  et d’autres radios.

Auteur de 9 livres dont le « Livre noir de la Banque » et « l’affaire Paris Convention »

Editeur du site Aplomb France 

 
Né en 1953 en Allemagne. Deux ans plus tard sa famille s’installe à Metz où son père est muté. C’est une enfance heureuse qui inspirera son livre « Historiettes sablonnaises ». Dans ce recueil de nouvelles, il fait revivre tous les personnages et lieux qui l’ont marqué profondément.
 
En 1967, déménagement sur Paris. L’adolescent suit de loin et avec prudence l’évolution rapide de la Société. Le travail dans la banque où il mènera toute sa carrière, l’armée, en Allemagne dans un camp de munitions, puis le retour. Nous sommes en 1973, Versailles, les copains, les manifs, la bière, les utopies et les chimères, bref, les vingt ans. Cette période sera racontée dans « Les innocents de Roc’h Tredudon ».
 
Le mariage, une vie d’adulte plus responsable, deux filles à la fin des années 80, une mutation en Ardèche puis le drame en 1998 : sa femme décède. Un violent conflit l’oppose alors aux services sociaux. Il mène, depuis cette date, un combat au travers d’associations de défense familiale. Les médias français et étrangers lui permettent de s’exprimer pour dénoncer les atteintes flagrantes et répétées des Droits de l’Homme en France. C’est dans ce cadre qu’il écrit en 2004 « L’autorité de la Chose jugée », autobiographie, en 2008 « Valérie Moukaga, une exécution ordinaire » et en 2009 « Blanche l’Africaine ».
 
Passionné par l’histoire et sensible au devoir de mémoire, il écrit « La mémoire de la pierre ».  En travaillant sur de nombreux documents rassemblés et classés par sa sœur Denise, il reconstitue la vie des jeunes de son village d’origine dont les noms ont été regroupés, en 1920, sur un monument aux morts.
En 2009, «  Armand Porte, un caricaturiste au stalag ». La biographie d’un personnage de talent, de simplicité et de courage pris dans la drôle de guerre.
 
En 2010, il s’engage dans une campagne de dénonciation de la dictature que les banques ont instaurée sur l’économie et les citoyens. C’est d’abord « L’affaire de Paris Convention », puis « Le livre noir de la banque » aimablement préfacé par Maxime Gremetz, Député de la Somme.
 
A côté de ces ouvrages, il a rédigé près de 1.300 articles sur les relations souvent tendues entre les banques et les hommes. Sa passion de l’Angleterre l’a conduit à vivre sa retraite sur les terres du Kent.

jet.

Katia Debay

Katia DEBAYMaître Katia DEBAY, Avocat à la Cour, a prêté serment en 1997.
Son cabinet est situé à Versailles (78) mais les avocats du Cabinet peuvent exercer des actions judiciaires à travers la France et notamment à Paris.
Le cabinet d’avocats, a pour activité dominante le droit du travail et le droit bancaire. Maître Katia DEBAY et son équipe ont développé une sérieuse expérience dans ces domaines.
Le cabinet se charge de votre défense dans le cadre de contestations en droit bancaire à l'encontre des établissements financiers en contestation de frais bancaires abusifs, de TEG erroné de prêts immobiliers, de prêts en devises, d'action en responsabilité à l'encontre de votre banque et de caution.
Le cabinet s'est spécialisé dans les actions en contestation du taux effectif global des prêts souscrits et action en responsabilité contre les banques.
Share